ELECTION PRÉSIDENTIELLE 2021_9

*ELECTION PRÉSIDENTIELLE 2021*

A propos de ce député BR qui déclare, paraît il, que *ce Joël AÏVO, candidat indépendant, leur donnerait de l'insomnie.*

Si tel est vraiment leur soucis, à quoi aura servi toute cette machinerie de lois scélérates, appuyez par un financement en milliards, avec toute cette armada de partis à prébendes, associés à TALON, Chef d'orchestre de toutes nos institutions ?

_Arrêtez donc avec *ce Poker Menteur de la Mouvance* ou avec cette méthode Coué d'un candidat-grenouille qui veut se prendre pour un bœuf_

1. Si Joël AÏVO y va et gagne, c'est qu'il y a complicité.
2. Et par ailleurs, Joël AÏVO aura rompu le couvre-feu politique de l'Opposition. Ce qui signifierait, que Joël AÏVO, candidat indépendant est de la Mouvance où est un choix de la Mouvance.

Quant à l' Opposition avec le FRONT SOUVERAIN ils exigent:

1. L' abrogation des lois scélérates, fait générateur de la crise qui a coûté des vies humaines, des blessés, d'autres ont fait la prison etc...

2. Un dialogue national inclusif à travers une *ACPS* (Assemblée Constituante du Peuple Souverain) dans une *GFCN* (Grande Force de Cohésion Nationale) pour sortir notre pays de la crise par le Haut.

3. Une élection présidentielle libre et transparente (où Joël AÏVO, pourrait en ce moment, être candidat librement)

Faire le contraire,
• c'est passé les victimes des évènements d'avril et mai 2019 en pertes et profits.
• c'est ignoré leurs sacrifices pour l'Opposition, si on s'estime Opposant et pas Mouvancier ou complice de la Mouvance.
• c'est cautionner les lois scélérates, contraires aux intérêts du Peuple.

*Nota Benin*: pour ceux qui pensent, comme Joël AÏVO ou ses thuriféraires, qu'il faut aller aux élections sous les lois scélérates afin d'engager une *contestation après les résultats*,  nous disons qu'il est dangereux *d'enflammer les passions post-électorales*. La voie d'une ACPS pré-electorale est pacifique et sera moins coûteuse pour notre Peuple. C'est un gage de recherche de la paix.

Lisez ci-après notre compatriote le Dr. BALOUBI Désiré à ce sujet👇🏾

Djomaïxa CODO
Porte Parole
FRONT SOUVERAIN
14sept2020

Si ce que dit un cadre aussi haut perché et bien centré qu’est le Président de la Cour Suprême est vrai, il est alors indispensable de renouveler notre expérience de la Conférence Nationale de Février 1990 donc d’il y a 30 ans pendant que j’étais en Angleterre. Je trouve cela absolument nécessaire pour que notre peuple retourne à un dialogue national pour se réconcilier avec lui-même. Nous en recherchons les voies et moyens de façon non violente, pas à pas, avec intelligence, sagesse et perspicacité et éviter d’en arriver à la croisée des chemins où s’ouvrent des milliers de voies interminables qui toutes, hélas et bien souvent sont des pistes à grands risques surtout les plus mortels. Or le seul risque qu’il vaut la peine de prendre est celui qui garantit la paix, la justice et tout le pouvoir à notre peuple, le peuple héroïque et laborieux  du Bénin 🇧🇯.

Dialoguons donc d’un village à un autre, d’un arrondissement à l’autre, de commune en commune et d’un département à un autre sur toute l’étendue du territoire national pour en arriver là. Certes, comme chacun de nous s’en doute, nous devons donner le meilleur de nous-mêmes individuellement et collectivement pour susciter cette Grande Force de Cohésion Nationale en passant par l’Assemblée Constituante du Peuple Souverain. Pour ce faire, nul ne sera de trop ni au Bénin ni dans la diaspora sur tous les continents. Plus jamais aucune goutte de sang 🩸 ne coulera sur notre terre natale, disons-nous tous peut-être à voix basse ou à gorge déployée. Oui, nous avons étonné le monde il y a 30 ans déjà et nous pouvons encore en faire autant sinon mieux pendant qu’il urge d’exorciser les esprits maléfiques qui voudraient que l’Afrique continue d’être absente au rendez-vous de l’histoire moderne qui exige une démocratie exubérante ainsi que la souveraineté sans équivoque à tous les peuples du monde entier. Telle est la voie que j’ai choisie. Je m’y engage résolument. Et toi?

Pr. Désiré Baloubi
Virginia, USA

Arrêtez donc avec ce Poker Menteur de la Mouvance ou avec cette méthode Coué d'un candidat-grenouille qui veut se prendre pour un bœuf

1. Si Joël AÏVO y va et gagne, c'est qu'il y a complicité.
2. Et par ailleurs, Joël AÏVO aura rompu le couvre-feu politique de l'Opposition. Ce qui signifierait, que Joël AÏVO, candidat indépendant est de la Mouvance où est un choix de la Mouvance.

Quant à l' Opposition avec le FRONT SOUVERAIN ils exigent:

1. L' abrogation des lois scélérates, fait générateur de la crise qui a coûté des vies humaines, des blessés, d'autres ont fait la prison etc...

2. Un dialogue national inclusif à travers une ACPS (Assemblée Constituante du Peuple Souverain) dans une GFCN (Grande Force de Cohésion Nationale) pour sortir notre pays de la crise par le Haut.

3. Une élection présidentielle libre et transparente (où Joël AÏVO, pourrait en ce moment, être candidat librement)

Faire le contraire, 
• c'est passé les victimes des évènements d'avril et mai 2019 en pertes et profits.
• c'est ignoré leurs sacrifices pour l'Opposition, si on s'estime Opposant et pas Mouvancier ou complice de la Mouvance.
• c'est cautionner les lois scélérates, contraires aux intérêts du Peuple.

Nota Benin: pour ceux qui pensent, comme Joël AÏVO ou ses thuriféraires, qu'il faut aller aux élections sous les lois scélérates afin d'engager une contestation après les résultats,  nous disons qu'il est dangereux d'enflammer les passions post-électorales. La voie d'une ACPS pré-electorale est pacifique et sera moins coûteuse pour notre Peuple. C'est un gage de recherche de la paix.

Lisez ci-après notre compatriote le Dr. BALOUBI Désiré à ce sujet👇🏾

Djomaïxa CODO
Porte Parole 
FRONT SOUVERAIN
14sept2020

Si ce que dit un cadre aussi haut perché et bien centré qu’est le Président de la Cour Suprême est vrai, il est alors indispensable de renouveler notre expérience de la Conférence Nationale de Février 1990 donc d’il y a 30 ans pendant que j’étais en Angleterre. Je trouve cela absolument nécessaire pour que notre peuple retourne à un dialogue national pour se réconcilier avec lui-même. Nous en recherchons les voies et moyens de façon non violente, pas à pas, avec intelligence, sagesse et perspicacité et éviter d’en arriver à la croisée des chemins où s’ouvrent des milliers de voies interminables qui toutes, hélas et bien souvent sont des pistes à grands risques surtout les plus mortels. Or le seul risque qu’il vaut la peine de prendre est celui qui garantit la paix, la justice et tout le pouvoir à notre peuple, le peuple héroïque et laborieux  du Bénin 🇧🇯. 

Dialoguons donc d’un village à un autre, d’un arrondissement à l’autre, de commune en commune et d’un département à un autre sur toute l’étendue du territoire national pour en arriver là. Certes, comme chacun de nous s’en doute, nous devons donner le meilleur de nous-mêmes individuellement et collectivement pour susciter cette Grande Force de Cohésion Nationale en passant par l’Assemblée Constituante du Peuple Souverain. Pour ce faire, nul ne sera de trop ni au Bénin ni dans la diaspora sur tous les continents. Plus jamais aucune goutte de sang 🩸 ne coulera sur notre terre natale, disons-nous tous peut-être à voix basse ou à gorge déployée. Oui, nous avons étonné le monde il y a 30 ans déjà et nous pouvons encore en faire autant sinon mieux pendant qu’il urge d’exorciser les esprits maléfiques qui voudraient que l’Afrique continue d’être absente au rendez-vous de l’histoire moderne qui exige une démocratie exubérante ainsi que la souveraineté sans équivoque à tous les peuples du monde entier. Telle est la voie que j’ai choisie. Je m’y engage résolument. Et toi?

Pr. Désiré Baloubi
Virginia, USA

keyboard_arrow_up