J'AI DIT, ET TRANSMETTEZ ! svp

 

Lisez ci-après une déclaration de Monsieur le Ministre (en bas de page), qui veut envoyer des enseignants se faire former à l'étranger parce que ces derniers seraient incompétents, et leurs formateurs aussi.

Ne voyez-vous pas que c'est Monsieur le Ministre, lui-même d'abord, qui est incompétent ?.... Mais qu'il ne le sait pas ? 

Dites-lui, s'il n'est pas d'accord pour ce constat, que M. Djomaïxa CODO, est prêt à le rencontrer, sur un plateau de télévision nationale, pour en débattre.

Mais surtout, que le débat ait lieu avant qu'il n'envoie qui que ce soit à l'étranger. Car ce débat, pourra faire évoluer sa position sur bien de sujets.

Djomaïxa CODO
Porte-Parole
FRONT SOUVERAIN
13sept2020
======================
Transféré comme lu👇🏾👇🏾👇🏾

Le ministre KAKPO Mahougnon en charge de  l'enseignement secondaire  de la formation technique et professionnelle, répondant aux questions des SG qui voulaient comprendre pourquoi le gouvernement veut recruter 60 élèves professeurs certifiés à former à l'extérieur alors qu'il existe déjà des centaines de professeurs certifiés formés dans nos écoles normales qu'on pouvait recruter et les  envoyer  pour un recyclage à l'étranger , le ministre KAKPO Mahougnon répond en substance que les professeurs de l'enseignement technique et professionnel  formés au Bénin brillent par leur incompétence notoire et insinue ainsi que leurs formateurs aussi sont incompétents. Pour tenter de convaincre son auditoire, le ministre donne l'exemple des enseignants de l'enseignement technique et professionnel, titulaire du CAPET dans nos Écoles Normales Supérieures qui seraient incapables de démarrer des tracteurs. En un mot , tous ces jeunes de l'enseignement technique  qui ont été formés dans nos écoles normales ne serviront plus à rien .Il faut recruter d'autres à aller former à l'extérieur du pays .

Extrait du compte rendu fait par la CSTB de la séance de négociations collectives Gouvernement-Organisations syndicales

keyboard_arrow_up