bg
Menu
se connecter Adherer
burger

«La souveraineté ne se partage pas sinon elle est bientôt détruite» | «Un pays souverain doit avoir sa langue nationale endogène officielle et de travail, sa monnaie et pouvoir protéger son peuple et ses richesses.»

Questions/Réponses

 

QUESTION 1 : C'est quoi les actions concrètes pour sortir l'Afrique du CFA? Ya des mobilisations un peu partout mais est-ce vraiment possible ? Donner nous plus de détails sur le plan mis en place à travers le FMI pour nous maintenir dans le CFA.

REPONSE : Pour le FMI je ne peux pas vous en dire plus pour le moment. Affaire à suivre. Mais il ne serait pas étonnant que nous sortions du FCFA avec une MONNAIE UEMOA arrimée au FMI par des mécanismes plus ou moins similaires à ceux actuels.

Le FRONT SOUVERAIN accompagne les mouvements panafricains qui luttent pour sortir du Franc CFA.

Le FRONT SOUVERAIN ne lutte pas pour sortir du Franc CFA seulement. Le FRONT SOUVERAIN veut notre MONNAIE, le Bénin État SOUVERAIN doit simplement battre MONNAIE.

Et notre stratégie pour y arriver est d'abord d'accéder au pouvoir afin de détenir la VOLONTÉ POLITIQUE

 

QUESTION 2 : Qu'est ce qui démarque ou démarquera Le FS des partis politiques qu'on a connus depuis 1960 ?

REPONSE : Si le FRONT SOUVERAIN devrait ressembler à un seul parti politique déjà connu au Bénin, avec la même Vision de développement clairement affiché et la même ambition panafricaine, nous nous fondrons dans ce parti pour économiser de l'énergie

Notre démarcation est fondée sur notre Vision politique LMA. C'est tout un projet d'avenir, non seulement pour le Bénin mais pour l'Afrique surtout Afrique noire.

Nous insistons sur Afrique noire, car nous avons eu une Trajectoire historique commune et dramatique prise en compte dans notre Vision LMA.

Nous ne faisons pas une compétition du meilleur Parti politique.

Nous voulons changer de paradigme. En finir avec le vieux logiciel colonial obsolète de gestion de nos pays.

Le FRONT SOUVERAIN n'est pas et ne sera pas un parti de plus au Bénin

 

QUESTION 3 : Pouvez-vous mieux développer ce passage ? Quel pouvoir voulez-vous prendre ? Et comment y arriver ?

REPONSE : Le POUVOIR politique bien entendu. Comment y arrivé ? Deux voies possibles

-Par le suffrage universel classique

-En cas de crise nous proposerons au peuple une CPN (Conférence Patriotique Nationale) pour la Vision LMA. Nous demanderons au peuple de nous donner cette feuille route pour conduire le pays dans ce sens en changeant de système.

 

QUESTION 4 : Penser vous que la naissance de votre parti est indispensable dans l'échiquier politique du Bénin d'aujourd’hui ? Autrement pourquoi ne pas militer dans les nombreux partis qui existent déjà ?

REPONSE : Si le FRONT SOUVERAIN devrait être un parti de plus nous allons ranger nos godasses.

Mais vous pouvez nous défier en nous présentant un Parti au Bénin qui est déjà dans les mêmes perspectives que le FRONT SOUVERAIN.

Un parti est comme un être vivant : il nait avec un corps et une âme. Si c'est un vrai parti ! Un individu ne peut en devenir un autre, sauf un clown. Et on en trouve beaucoup parmi les partis politiques en Afrique.

Le FRONT dit de changer de système, fondamentalement. Il ne dit pas de faire des réformes à l’intérieur du système néocolonial.

Il ne fait pas que dire : il propose la voie non seulement pour le Bénin mais pour l’Afrique.

● Convaincre ou Accéder au Pouvoir

● Appel du 11 février

Montrez-nous un seul Parti politique dans lequel nous pourrions nous fondre sans perdre notre âme et même notre corps ?

 

QUESTION 5 : Les objectifs de votre parti sont-ils suffisants selon vous pour le développement de notre pays

REPONSE : Largement. À 200% et pour nos descendants. Avec un développement authentique. Nous n'avons pas présenté ici un programme. Mais la Vision de changement de paradigme sur lequel viendront se greffer des programmes de développement que nous qualifions authentique

 

QUESTION 6 : À quelle échéance pensez-vous accéder au pouvoir ? Et quelle en est la stratégie.

REPONSE : Ce n'est pas l’accession au Pouvoir qui obsède. Nous nous hâtons mais pas pressés. Nous avons l’âge du pouvoir de TALON. Et nous avons encore tout à construire :

(stratégie) :

● doté le Parti d’une base structurelle forte, pour éviter les transhumances

● nous sommes en phase de sensibilisation

● nous allons enregistrer le parti

● déclencher l’organisation interne,

● la discipline de parti sans laquelle nous n’irons nul part

● attaquer le Travail par les nombreuses tâches qui nous attendent en interne

● tout en travaillant sur l’extérieure.

2021 arrive très vite et nous sentons que le Peuple est séduit par notre message.

  1. Il faut finir correctement l’organisation interne
  2. Pour être en mesure d’affronter l’extérieure en associant le Peuple dans notre avancée.

Donc 2021 ou NON, c'est votre Travail qui le dira. Et il y a déjà 2019 pour ceux d’entre vous qui voudraient briguer des mandats FS.

 

QUESTION 7 : Quelle est la base de votre parti ? Nombre de militants ? Comment adhérer ?

REPONSE : Nous sommes en création. Et en création pour nous ne signifie pas

- Un grand meeting

- la TV et radio partout

- l'enregistrement rapide avec un numéro etc...

Nous n'avons que quelques mois d’existence annoncée.

Notre création doit être conclue par la mobilisation en notre sein de forces vives capables de conduire le mouvement et atteindre ses objectifs.

Nous nous hâtons, mais nous ne sommes pas pressés. Notre siège est à Godomey. Nous y avons de la place.

 

QUESTION 8 : Avis sur le mandat unique prôné par le Pr Talon ?

REPONSE : Oui pour le mandat unique de TALON. Oui pour une rotation rapide, même 4 ans puisque les changements se font à l’intérieur du même système, donc sans importance pour nous. Mais une rotation rapide permet de ne pas ancrer un clan au Pouvoir et lui permettre d’asseoir une forte base répressive de clientélisme et détournements

 

QUESTION 9 : Il y a actuellement un mouvement de lutte contre le franc CFA avec à sa tête SEMEVO, Kemi SEBA qui ont déjà fait plusieurs meeting et rallier beaucoup de jeunes activistes du Bénin et de la diaspora à sa cause. Avez-vous eu vent de ce mouvement ? On ne réinvente pas la roue dit-on ? Ne pensez-vous qu'apporter votre pierre à cet édifice serait un plus à une démarche déjà en cours plutôt que de repartir à zéro de votre côté ?

REPONSE : D'abord notre existence officielle précède ce mouvement. Et puisque nous parlions de notre MONNAIE ils auraient donc fait l'économie.

L'existence de ce mouvement est un plus pour nous. Puisqu’ ils nous aident dans la guerre médiatique

Ils sont en association loi 1905 et nous en parti politique visant le pouvoir

Pour le FRONT SOUVERAIN lutter contre le Franc CFA seul est réducteur. Relisez notre post pour le débat ou écoutez les audio.

Si SEMEVO fait partie du mouvement Non au Francs CFA c'est que nous sommes déjà ensemble dans le FRONT ANTI CFA que nous avons contribué à créer

 

QUESTION 10 : Pourquoi votre logo vous avez choisi les 3 rois notables quand on connaît un peu leur histoire dans la traite négrière ?

REPONSE : Ce que vous savez de la traite négrière c'est l'histoire conçue par le colonisateur pour vous. CONNAISSEZ-VOUS vraiment la VRAIE HISTOIRE DU BENIN ?

Juste je voudrais vous dire que les historiens du monde entier, occidentaux compris sont entrain de déconstruire point par point et cela depuis 40 ans maintenant toute l'histoire échafaudée par l'occident à une époque.

Rendez-vous à nos séminaires pour notre rubrique LA VRAIE HISTOIRE DU BENIN

Toute notre Vision est fondée sur notre Trajectoire Historique des 500 ans dernières années. Il faut apprendre à regarder son histoire en face. C'est comme cela qu’on se construit.

 

QUESTION 11 : Quelle est la position des dirigeants politiques du Benin sur la vision LMA ?

REPONSE : Les dirigeants politiques ne nous ont pas dit leur position sur la Vision LMA.

Mais en avons-nous besoin ? Nous menons une lutte générationnelle. Celle qui doit mettre fin au vieux monde que ces dirigeants politiques nous ont fabriqué.

Et nous travaillons pour aller vers un monde où c'est notre responsabilité, à notre tour, de construire pour nous et pour notre descendance,

● des pays souverains, après 500 ans de domination

● des économies prospères, stables et qui créent un mieux-être pour chacun et chacune. Des économies débarrassées de la gabegie, de la corruption, des détournements de deniers publics.

● des sociétés sécurisées, des peuples protégés et apaisés où l'Homme doit être au cœur de toutes nos actions et décisions.

En gros, des sociétés où la confiance deviendra une des composantes sociales essentielles du développement authentique

C'est ce que résume la Vision LMA. Nous n'avons donc besoin d'aucune approbation autre que celle de notre conviction et de notre foi en ce LMA pour créer le nouveau monde.

Mais nous ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain ! Nous voulons prendre nos responsabilités pour les générations qui vont nous suivre. Nous considérons que leur temps est passé. Nous attendrons d’eux des conseils des propositions comme des aînés. Mais le FRONT SOUVERAIN sera le FRONT SOUVERAIN. Il ne fera allégeance à aucun parti ni Baron Politique ou Financier. Le FRONT SOUVERAIN fait allégeance au Peuple SOUVERAIN éclairé (CPN).

 

QUESTION 12 : Quels sont les moyens dont disposent le Front Souverain pour pouvoir instaurer notre langue dans le système éducatif au plan national ?

REPONSE :

  1. Au pouvoir

Il disposera des moyens de l’État, de la force et de la capacité de travail du Peuple. Mais Il disposera avant du tout de Capacité Organisationnelle de Toute la société pour aller vers son idéal. C'est ce pourquoi nous vous entraînons d’ores et déjà aujourd'hui. Il faut toujours imaginer le duo (FS - Peuple)

  • FS pour l'organisation
  • le Peuple pour se réaliser

B) avant le Pouvoir

Nous travaillons dans des Cellules et dans les GTR sur la Vision LMA, de façon quotidienne. Avec les moyens de chacun. On reviendra plus tard sur le financement du Part

 

QUESTION 13 : Le Front Souverain a-t-il une base solide ?

REPONSE : C'est toi, c'est moi, c'est vous, la base, la fondation du FRONT SOUVERAIN, qui devra être solide ! Nous n’attendons pas un Messie au FS et d’ailleurs nous n’en avons pas besoin.

Les Promoteurs du FRONT SOUVERAIN ne sont que des architectes, dessinant les plans et les stratégies. Vous devez en être les bâtisseurs.

 

QUESTION 14 : Allez-vous tenir vos promesses une fois au pouvoir ?

REPONSE : Nous ne faisons pas de promesses. Nous demandons au Peuple de s'engager pour se réaliser.

Le LMA n'est pas une promesse, c'est une charge à réaliser par le Peuple lui-même, accompagné par ses Responsables. Le Peuple ne peut se saborder lui-même en réalisant sa mission de survie.

Et pour que cela n'arrive pas, ● nous informons, ● nous sensibilisons, ● nous formons et ● nous organisons le Peuple pour qu'il réalise par lui-même sa charge, la Vision LMA.

 

QUESTION 15 : Pourquoi se cachent--ils les promoteurs du Front Souverain ?

REPONSE :

Les stars du LMA c'est vous, le Peuple.

Vous, vous cachez-vous ? Nous ne le croyons pas ! Et donc, les Promoteurs du FS non plus ! Ils sont tous du Peuple et dans le Peuple.

Néanmoins, nous comprenons cette question.

Les politiques actuelles nous ont habitués à un système paternaliste où c'est un Baron qui parle pour nous. Ou alors un leader quelconque qui a ses ambitions auxquelles nous sommes associés sans en être porteurs. Il ne s'agit donc pas vraiment d'une ambition, la nôtre, comme pourrait l'être la Vision LMA. Mais, on nous plonge à grand renfort médiatique dans des star-systèmes à l'aide d'un story telling bien élaboré pour le leader. On nous fabrique donc « un leader », un genre de Pasteur, ou un Baron régional, en qui nous devons croire et à qui nous devons faire allégeance, jusqu'au jour de la désillusion. Car ce Baron ou leader aura inhibé toute notre capacité à réfléchir par nous-mêmes. Le "leader" ou "Star" aura réussi à nous subjuguer.

Ainsi, tournons-nous en rond depuis 57 ans, en servant, malgré nous, des intérêts de lobbies bien organisées, mais jamais les intérêts du Peuple.

Le FRONT SOUVERAIN ne partage pas ce « star système » qui pompe l'énergie des Peuples au profit d'un individu dit charismatique. Nous croyons à la force de chaque individu et à la coopération de tous pour réussir les missions, à priori, irréalisables.

Gardez votre confiance en vous-mêmes d'abord. L'exposition des Promoteurs du FRONT SOUVERAIN sous les feux des projecteurs ne vous apportera Rien.

Par contre, réaliser l'idéal que vous proposent les Promoteurs du FRONT SOUVERAIN, changera positivement votre vie et notre vie à tous.

 

QUESTION 16 : En quoi nous jeunes seront utiles pour le combat LMA ?

REPONSE : Comme nous le savons tous, la jeunesse est la base de tout développement raison pour laquelle c'est sur elle qu'on investit. Il faut donc que la jeunesse se mobilise, s'organise, se discipline et travaille pour réussir le défi du développement authentique. Cette mission est une mission de la jeunesse.

Engagez-vous dès cet instant et vous êtes déjà utile pour le LMA pour vous-mêmes et pour vos descendants.

● Si nos aînés avaient résolu le problème des indépendances comme Sékou Touré, Kwame N’kruma, la Corée le Vietnam, nous aujourd'hui nous serions en train de fabriquer des smartphones et non marcher pour le FCFA. Vous avez une lourde responsabilité, notez que le FS vous l’a dit aujourd'hui.

 

QUESTION 17 : La France nous a exploités et la langue française continue dans notre société à cause de notre pauvreté monétaire. Est-ce que le Bénin est prêt pour changer de langue ?

REPONSE : si le Bénin n’est pas prêt aujourd'hui, alors que nous sommes déjà en retard, 58 ans d’indépendances ! Nous ne le serons plus jamais et pour l’éternité.

La Question ne se pose sous cet angle :

● as-tu confiance en toi ? Toi ! Si tu te mets au travail, ici et maintenant, tu vas changer le Bénin voir le Monde.

Regarde ce jeune et fou de MACRON, et regarde KABORE. Il vous appartient de sortir du cadre.

● il est question d’avoir une vision claire de ce que l’on désire faire et de où on va.

● le reste ira de soi avec le travail

 

QUESTION 18 : Est-ce que le Bénin dispose des ressources c'est-à-dire des ressources minières, des potentialités pour aborder son développement ? Si oui, comment ? Est-ce que le travail ne vas pas nous libérer ? (contexte : la force de travail, le boulot, nous ne travaillons pas assez, en comparaison à la façon dont les chinois travaillent par exemple)

REPONSE :

● la plus grande richesse d’une nation c'est l’Homme pas les ressources naturelles (minières etc,)

● faites des enfants…

Mais à part cela le Bénin dispose bien de ressources minières et autres…

Voici comment on aborde la question de tout développement :

● un territoire

● un peuple souverain

● un État souverain

● une organisation politique et étatique solide

● une politique sociale équitable et juste

● une organisation économique et financière efficiente.

C'est pour cela qu’il faut posséder sa langue sa monnaie et être capable de se battre ou à tout le moins, de fermer son portail à clé pour mettre sa famille et ses biens à l’abri. C'est le LMA.

Facile à dire, facile à construire en se mettant au travail avec patriotisme.

Le développement "kpayo", non durable, non stable, c’est :

● prendre des milliards à n’importe qui dans le monde

● construire ce qu’on a voyagé et vu à gauche et à droite sans en faire un lien cohérent

● satisfaire quelques besoins de la population au fur et à mesure de ses revendications sociales etc…

● brader ses ressources naturelles pour peu ou pour remplir son compte à l’étranger

Engager dans ce développement, nous serions dans un éternel recommencement. Et c'est ce que tous les autres Etats (PTF) qui nous prêtent de l’argent veulent. Un con-sommateur et non un Pro-ducteur.

 

QUESTION 19 : Comment faire pour régler le problème de la mentalité ? Car c’est la pauvreté qui fait que nous continuons à parler Français.

REPONSE : A question simple réponse simple : nos mentalités changeront au fur et à mesure du développement authentique. C'est un changement de société qui peut changer les mentalités. Celui qui vous dit l’inverse ment. KEMI SEBA est né a grandi en France. Il n’a pas du tout les mêmes mentalités que ceux à qui il s’adresse à la place des martyrs.

Changez de système et vous changez les hommes.

 

QUESTION 20 : Comment peut-on compter sur un peuple qui a faim ?

REPONSE : Le Peuple n’a pas faim, il est affamé.

Nous devons lui montrer qu’on l’affame. ‘C’est notre travail. C'est ça la sensibilisation que nous faisons à travers les réseaux sociaux, les médias et autres. Ainsi il pourra utiliser sa rage pour que lui et FS arrivent au POUVOIR. Dès que nous les 2 serons au Pouvoir, le Peuple profitera du fruit de son travail équitablement

Le peuple a faim certes mais il n'est pas dupe. On peut mentir à une personne mais on ne peut mentir à tout un peuple toute les fois. Les hommes politiques ont l'habitude de mentir au peuple sur les raisons qui font que le peuple a faim. Il est temps de leur dire la vérité et expliquer au peuple que faire le LMA est la seule solution pour finir avec la faim.

 

QUESTION 21 : Lutter en imitant les pas de Kadhafi – est ce que le FS a analysé ses points forts et ses points faibles pour pouvoir bien mener la lutte ?

REPONSE : Encore une fois répétons que la voie de notre développement doit être fondée sur les solutions endogènes et pragmatiques. En cas de recherche d’inspiration rien ne nous empêche de regarder le voisin.

Nous ne voulons pas faire l’histoire de la gouvernance de Kadhafi. Nos historiens nous le ferons certainement et nous en tirerons des expériences.

La lutte ne date pas d'aujourd'hui et des hommes vaillants l'ont commencé avant nous et ont payé au prix de leur vie. Est-ce la raison pour laquelle nous n'allons pas lutter ? Est-ce parce qu'on pourrait avoir un sommeil prolongé (mourir) que nous n'allons pas dormir ?

Nous allons lutter et l'analyse des situations du passé nous a montré qu'il ne faut pas lutter à la place du peuple mais amener le peuple à mener son propre lutte pour sa libération. Il faut donc éveiller la conscience du peuple pour la lutte et puisque personne ne peut résister au peuple, ce dernier sort toujours vainqueur.

On peut tuer un homme mais jamais on ne peut tuer un peuple entier

 

QUESTION 22 : Comment concrétiser la vision du FS sans un minimum de moyens ?

REPONSE : Un minimum de moyens, c’est nécessaire mais un maximum de travail de la part des hommes engagés, c'est encore mieux. Pour les moyens, le FRONT Souverain compte sur les patriotes, membres du parti FS.

 

QUESTION 23 : Quels sont les stratégies du FS pour régler les problèmes vitaux de la population ? Où même au plus haut niveau, nous sommes des affamés et on accepte parce qu'on n'a pas mieux. Comment éradiquer la pauvreté ? Quelle solution propose le Front Souverain pour régler le problème de la pauvreté ?

REPONSE : C’est les questions de gouvernance. Nous avons énuméré plus haut notre démarche. Nous avons encore beaucoup de travail à faire avant d’aborder les questions de gouvernance. Mais nous avons une Architecture, sinon nous n’aurions pas une Vision aussi clairement exprimée.

À noter que le FS ne tracera que la voie. Le Peuple a tous les moyens de se sortir de la pauvreté. Je vous le répète : le Peuple est volé aujourd'hui. C'est pour cela qu’il est dans la pauvreté. Sinon, il produit tous les jours de quoi se suffire. Il faut réorganiser de façon efficiente le couple Peuple-État pour le sortir de la pauvreté. Cela supposera qu’il ne faudra plus détourner les deniers de l’État par exemple.

 

QUESTION 24 : Quelle sensibilisation allons-nous faire pour choisir « notre langue »

REPONSE : Nous sommes en train de la faire. C'est pour cela que nous vous mobilisons pour aller encore plus vite et plus loin.

Nous avons déjà sorti quelques textes de sensibilisation. Comme nous l'avions fait pour le FCFA avant l’arrivée de la vague des mouvements NON AU FCFA nous indiquons les voies et moyens.

Pour choisir « notre langue » nous allons poser la question de la langue sous le bon angle. La langue est dans un premier temps une question identitaire. La langue est le vecteur de notre culture. Notre langue dit qui nous sommes. La preuve

- ceux qui parlent français sont les Français

- ceux qui parlent le russe sont les Russes

- quand on entend parler l'allemand à côté de nous, on pense aux Allemands et à l'Allemagne logiquement. - même l’aboiement fait penser aux chiens (les animaux aussi se distinguent grâce à leurs cris).

Il est clair que nous Béninois avons tort de changer nos langues contre une langue qui nous vient des milliers de kilomètres. Si les autres hommes se distinguent par leur langue et les animaux aussi pourquoi pas nous ?

Dans un deuxième temps la langue est aussi une question économique. Il est démontré et attesté par l'UNESCO qu'on apprend et innove plus vite que dans sa langue. Oui on innove beaucoup quand on est éduqué dans sa langue. Nous savons tous que quand on parle d'innovation, on parle de progrès et le progrès n'est rien d'autre que le développement authentique. Vu sous cet angle, le choix d'une langue devient primordial et facile à faire puisque nous disposons déjà de notre propre alphabet qui permet d’écrire toutes nos langues et même de transcrire toute les intonations et émotions.

 

QUESTION 25 : Quels sont les moyens avec lesquels le FS va lutter contre le FCFA ?

REPONSE :

Au FRONT SOUVERAIN nous ne luttons pas contre le FCFA,

● au Pouvoir nous allons battre monnaie. C'est UNE Question d’ordre technique qu’il faut résoudre après.

Le FRONT SOUVERAIN ne compte pas étaler ses stratégies de lutte. Néanmoins nous pouvons vous donner une idée sur la démarche que nous avons commencé déjà à mettre en œuvre qui est

- informer les populations pour un éveil citoyen

- les sensibiliser pour qu'ils se mobilisent, s'organisent, travaillent dans la discipline afin d'utiliser à bon escient leur force populaire.

Ces conditions permettront de porter au pouvoir un membre qui sera mandaté non seulement pour battre notre monnaie, mais également pour mettre en œuvre la totalité de la vision LMA

 

QUESTION 26 : Est-ce que le FS a des parrains car cette lutte va nécessiter des moyens ?

REPONSE : Le FRONT SOUVERAIN n'a pas de parrain car ces parrains sont pour la plupart des investisseurs politiques. Au lieu des parrains, le FS veut plutôt compter sur des hommes, des patriotes qui sont prêts à contribuer sans attendre rien en retour. La lutte que nous menons est honorable alors le moyen le plus important pour nous, ce sont les moyens humains.

 

QUESTION 27 : Est-ce que le Benin dispose de ressources minières pour prétendre avoir notre monnaie ? ou encore qu’est-ce que nous produisons pour garantir notre monnaie ?

REPONSE : La monnaie est juste une unité de mesure de la valeur du travail nécessaire pour obtenir un bien et un instrument d'échange commercial. Par cette définition, il faut se rendre compte que ce qui soutient la monnaie c'est le travail et donc la production. Les Béninois sont suffisamment vaillants pour supporter leur monnaie. Les ressources minières ne sont que secondaires. Pour répondre à la question "que produisons nous ? " le FRONT SOUVERAIN vous demande "n'est-ce pas à la sueur de notre front que vous et nous satisfont à nos besoins ?". Si la réponse est « oui », alors ne cherchons pas loin ce qu'est produire. Nous produisons déjà et nous allons produire davantage.

 

QUESTION 28 : Est-ce que le FS est présent dans les autres pays ?

REPONSE :

Bien sûr que oui. Le FRONT SOUVERAIN est belle et bien présent dans d'autres pays aussi bien sur le plan continental qu'à l'international.

N’oublier pas ! Nous n’avons que 24 mois d’âge ! C'est vous que nous attendons pour élargir ce front aussi.

 

QUESTION 29 : Comment éviter le changement de bord politique et la corruption des leaders ?

REPONSE : Deux choses sont à faire.

- arrêté d'élire des dirigeants qui distribue d'argent (la distribution d'argent est déjà une preuve qu’ils sont corrompus) et une fois que la population est consciente de sa force populaire, elle pourra grâce à son organisation élire ses dirigeants et les dissuader au besoin.

- il faudra ensuite renforcer le cadre juridique en la matière.

Travaillons à partir des Cellules. Nous discuterons pour adopter des dispositions précises.

 

QUESTION 30 : Est ce qu’il y a des structures en places pour vérifier et former les potentiels membres qui veulent nous rejoindre ?

REPONSE : Le besoin en capital humain se fait ressentir néanmoins des cellules sont en train d'être formé pour assurer le suivi, la formation et tenir informé nos nouveaux membres.

 

QUESTION 31 : Est-ce le FS une fois constitué en parti politique sera la mouvance, de l’opposition ou centriste ?

REPONSE : Aujourd'hui nous savons avec certitude que les hommes politiques au Bénin se mettent en oppositions à un gouvernement pour des raisons de personnes, de clan, de région ou juste par égoïsme. Le FRONT SOUVERAIN n'est nullement dans cette logique et ne le sera jamais. L'opposition pour nous est idéologique et c'est justement pour cette raison que et ceux qui se disent de l'opposition à un gouvernement, et ceux qui se disent de la mouvance nous traitent tous aujourd'hui d'opposant. Ils ont bien sûr raison car tant qu'ils ne tiendront pas des discours qui énoncent qu'ils sont soucieux du réel développement de notre pays, tant qu'ils ne vont pas mener des actions concrètes pour un développement authentique, le FRONT SOUVERAIN partie en cours de création ou partie politique déjà constitué sera en opposition idéologique avec les parasites au développement de notre pays, de notre continent